CHAPITRE 6

Pour l'instant, 1 verset est actuellement disponible pour ce chapitre.

a898170403d6c1e14f37a5cc4e582f1b.png

COMMENTAIRES 

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

14.     Non, la faute ne vous dominera plus, car vous n’êtes plus sous la tora, mais sous le chérissement.

 

 

  • Non, la faute ne vous dominera plus : étant donné qu’il n'y a plus aucune condamnation pour ceux qui sont dans le Mashiah Yeshoua. (Romains 8 :1) comme il est aussi enseigné dans la ‘Hassidout : Grâce à l'attachement aux vrais Tsadikim, on accède de la sorte à un parfait repentir, au pardon des fautes, à l'adoucissement et à la suppression de tous les jugements, et l'union du Saint Béni soit-Il et de sa présence est accomplie grâce à cela. (Torah n°91 du Likouté Moharan II)

 

 

  • car vous n’êtes plus sous la tora : comme cela a été prophétisé par Shimon Kéfa, il existe des chrétiens ne reconnaissant pas le message évangélique de l’Apôtre Shaoul comme étant un message de Torah ; l’accusant au contraire, de l’avoir aboli. (2 Kéfa 3 :15-16). Or, il faut savoir que le Rabbi de Tarse a reçu un message divin particulier comparable à celui de la ‘Hassidout d’aujourd’hui notamment, concernant notre lien avec le Tsadik ; chez Shaoul, cela fait référence aux termes de la foi, de la justification, de l’Esprit et de la grâce. En conséquence, lorsqu’il déclare que ne nous sommes plus sous la Torah, le Rabbi de Tarse fait référence au fait que nous ne sommes plus sous une Torah déconnecté du Tsadik de vérité.  

 

 

  • mais sous le chérissement : comme il est enseigné dans la ‘Hassidout que l'essentiel du repentir ne peut se faire que grâce au rapprochement au Tsadik, comme il est écrit : un mécréant qui a multiplié ses fautes, sa réparation consistera à faire des efforts pour faire vivre le Tsadik [lui procurer du plaisir]. (Sefer Hamidot, Tsadik 141)