LA RÉVÉLATION SELON KÉFA
selon Le Fragment d'Akhmim

a898170403d6c1e14f37a5cc4e582f1b.png

 

LA RÉVÉLATION SELON SHIMON KÉFA

Introduction aux Apocryphes.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

LA VISION DU OLAM HABA

Le Seigneur dit : Partons à la montagne pour prier. Et allant avec lui, nous les douze talmidim l'avons sollicité afin qu'il nous montre un de nos frères parmi les Tsadikim qui étaient parti hors de ce monde, afin que nous puissions voir de quelle façon et de quelles formes sont ces hommes trépassés, et pour que nous prenions courage, afin d'encourager les hommes de ce monde qui devraient nous entendre. Et comme nous prions, soudainement il apparut là deux hommes se tenant devant le Seigneur et que nous ne pouvions regarder. Car il sortait de leur présence des rayons lumineux comme le soleil, et leurs habits brillaient d'une lueur que l'œil d'aucun homme n'en a jamais vu de semblables : car aucune bouche ne peut déclarer ni aucun cœur ne peut concevoir la gloire qui ne les couvrait ni la majesté de leur présence. (…) En un mot, je ne peux déclarer leur beauté. Leurs cheveux s'épanouissaient comme des fleurs, et tombaient dignement de leur figure sur leurs épaules comme une guirlande tissée d’un nard et de diverses fleurs, ou comme un arc-en-ciel dans le firmament : tel était la dignité de leur présence. Lorsque nous vîmes leur splendeur, nous fûmes étonnés car ils apparurent soudainement. Et je m’approchai du Seigneur et lui dit : Qui sont ceux-ci ? Il me répondit : Ce sont nos justes frères avec l'aspect que vous désiriez de voir. Et je lui demandais : Et où sont tous les Tsadikim ? Dans quelle sorte de monde sont-ils pour posséder une telle gloire ? Et le Seigneur me montra une région très grande en dehors de ce monde, un lieu brillant de lumière où l'air de l'endroit fut illuminé avec les faisceaux du soleil, et où la terre même fleurissaient avec les fleurs qui ne se fanent jamais, et plein d'épices et de plantes, belles et incorruptible qui produisirent des fruits bénis. Et si grande était l'odeur des fleurs qu'elle parvint à travers le voile jusqu'à nous. Et les habitants de cet endroit étaient vêtus avec du vêtement brillant des anges, et leurs habits étaient comme le monde qu'ils habitèrent ; et les anges les entourèrent de partout, ici et là ; et la gloire de tous ceux qui y demeurent fut égal entre eux ; et d'une seule voix ils louèrent Hashem, se réjouissement dans cet endroit. Et le Seigneur nous dit : C'est ici l'endroit des Tsadikim. (Révélation de Shimon Kéfa selon le Fragment d’Akhmim 1 :4-20)