CHAPITRE 21

Pour l'instant, 4 versets sont actuellement disponibles pour ce chapitre.

a898170403d6c1e14f37a5cc4e582f1b.png

COMMENTAIRES 

 

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

1.     Je vois le ciel nouveau et la terre neuve. Oui, le premier ciel, la première terre s’en sont allés, et la mer n’est plus.

 

 

  • Je vois le ciel nouveau et la terre neuve : comme cela fut prophétisé par Yeshayahou HaNavi.

 

Car je vais créer de nouveaux cieux et une nouvelle terre ; on ne se rappellera plus les choses passées, elles ne reviendront plus à l'esprit. (Yeshayahou 65 :17)

 

Car comme les nouveaux cieux et la nouvelle terre que je vais créer subsisteront devant moi, dit l'Éternel, ainsi subsisteront votre postérité et votre nom. (Yeshayahou 66 :22)

 

 

  • Oui, le premier ciel, la première terre s’en sont allés : ayant été renouvelés par le Maître du monde.

COMMENTAIRE N°1

Le premier homme possédait une âme masculine et féminine, celle-ci fut séparée en deux et déposée dans un corps d'homme et un corps de femme. L’âme du départ fut nommée : Adam, un dérivé du mot adama, la terre en hébreu, comme il est écrit : L'Éternel D.ieu forma l'homme de la poussière de la terre [adama] et il souffla dans ses narines un souffle de vie et l'homme devint un être vivant. (Béréshit 2 :7). Ainsi, l'homme fut tiré de la Terre et est, donc étroitement lié à elle. Autre exemple, dans le Gan 'Eden, Hashem a également donné l'ordre à l'homme de remplir et d'assujettir la Terre, ainsi que de la cultiver ; bien entendu, ce texte se lit à plusieurs degrés de profondeurs et il ne faut pas s'arrêter à l'image employée, n'imaginons pas qu'Hashem créé l'homme pour qu’il soit un simple jardinier.

Par conséquent, selon le Judaïsme, lors de la résurrection des morts et de l'époque messianique, la Terre sera transformée ainsi que le corps, car les deux évoluent ensemble de la même manière.

En réalité, Hashem a caché dans la Terre des énergies spirituelles extrêmement puissantes, plus puissantes que n'importe quelles autres et mêmes de celles, se trouvant dans les mondes supérieurs. L'homme, ayant été créé également selon le modèle d'Hashem, possède en lui toutes ces énergies qui se dévoileront d'une manière claire lors du retour du Mashiah.

Du coup, même dans l'éternité, l'homme vivra sur la Terre contrairement aux mensonges des religions qui font miroiter un ciel à gagner. En effet, il est dit : Les cieux sont les cieux de l'Éternel mais il a donné la terre aux fils de l'homme. (Téhilim 115 :16)

 

  • et la mer n’est plus : cela fait référence aux nations dans la tradition Juive, elle ne seront plus opposées au peuple Juif ni spirituellement, ni physiquement. Au contraire, leurs violences et leurs croyances disparaitront pour embrasser celle du Judaïsme.

 

 

 

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

2.     Et la cité du sanctuaire, Ieroushalaîm, la nouvelle, je la vois. Elle descend du ciel, d’auprès d’Elohîms, prête comme une épouse parée pour son homme.

 

 

  • Et la cité du sanctuaire : du Temple.

 

COMMENTAIRE N°1

 

La plupart des traductions de ce verset ne font pas mention du Temple.

 

LSG : Et je vis descendre du ciel, d'auprès de Dieu, la ville sainte, la nouvelle Jérusalem, préparée comme une épouse qui s'est parée pour son époux.

 

DRB : Et je vis la sainte cité, nouvelle Jérusalem, descendant du ciel d'auprès de Dieu, préparée comme une épouse ornée pour son mari.

 

MAR : Et moi, Jean, je vis la sainte Cité, la nouvelle Jérusalem, qui descendait du Ciel, de devers Dieu, parée comme une épouse qui s'est ornée pour son mari.

 

OST : Et moi Jean je vis la sainte cité, la nouvelle Jérusalem, qui descendait du ciel d'auprès de Dieu, préparée comme une nouvelle mariée qui s'est ornée pour son époux.

 

 

  • Ieroushalaîm, la nouvelle, je la vois. Elle descend du ciel, d’auprès d’Elohîms : Rabbi Yrmeyahou a dit : Dans les temps qui viennent, le Saint Béni soit-Il renouvellera son monde et il construira Jérusalem en la faisant descendre toute bâtie des hauteurs ; cela afin qu'elle soit indestructible et il a juré qu'il n'exilera plus jamais la communauté d'Israël. (Zohar Béréshit 114b)

 

 

  • prête comme une épouse parée pour son homme : tout ce schéma prophétisé par Yohanan et également répertorié dans la Torah Orale, décrit une véritable union sainte et une harmonie totale entre Hashem et Israël comme il est aussi dit : Et ainsi tout Israël sera sauvé, selon qu'il est écrit : Le libérateur viendra de Sion et il détournera de Yaakov les impiétés. (Romains 11 :26).  

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

4.     Il effacera toute larme de leurs yeux. La mort ne sera plus. Deuil, cri, douleur ne seront plus, parce que les premières sont parties. 

 

 

  • Il effacera toute larme de leurs yeux. La mort ne sera plus : le Mashiah sera Roi mais il sera, spirituellement, la personne la plus haute qu'aura connu l'histoire ; c’est en fait l'âme de Moshé Rabbénou qui revient, avec celle du Roi David. Tout cela inclus dans le même homme et lui aura la force, avec l’aide de D.ieu, d'éliminer le mal du monde. Car même si la Torah nous aide à vaincre le mal et même à l'annuler en nous ; néanmoins, nous n’arrivons à l'éradiquer du monde… Ce n'est qu'à l'époque du Mashiah que tout le mal sera éradiqué et que tout le monde reconnaîtra la véracité du D.ieu d'Israël. (Rav Ron Chaya)

 

COMMENTAIRE N°1

 

Et au sujet du monde futur, lorsque D.ieu retranchera l’esprit d’impureté de la Terre, il est écrit : vous ne partirez pas dans la hâte et vous ne marcherez pas dans la fuite, car D.ieu marchera devant vous.  À la différence de l’Exode d’Égypte, la délivrance future ne sera nullement marquée par la fuite car le mal ayant alors disparu, nulle évasion n’aura plus lieu d’être. (Tanya, Likouté Amarim, chap. 31)

 

 

  • Deuil, cri, douleur ne seront plus : d’ailleurs, lorsque nous comprendrons à la fin des temps que tout le mal était en fait pour le bien, notre bouche se remplira de rire : az yimalé tsé'hok pinou. (Rav Ron Chaya)

 

 

  • parce que les premières sont parties : les larmes, les cris d’angoisses, les peurs, les douleurs, les souffrances, les maladies, la mort ou encore même le deuil, etc…

 

 

 

 

 

 

 

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

10.     Il me transporte en souffle sur une montagne grande et haute. Il me montre la cité du sanctuaire, Ieroushalaîm. Elle descend du ciel, d’auprès d’Elohîms.

 

 

  • Il me transporte en souffle sur une montagne grande et haute : cette expression est utilisée dans le Tanakh comme il est dit : La main de l'Éternel fut sur moi et l'Éternel me transporta en Esprit, et me déposa dans le milieu d'une vallée remplie d'ossements. (Yehezqel 37 :1) ou encore : Alors, l'Esprit m'enleva et me transporta dans le parvis intérieur. Et voici, la gloire de l'Éternel remplissait la maison. (Yehezqel 43 :5)

 

 

  • Il me montre la cité du sanctuaire, Ieroushalaîm : cela fait référence au Temple située dans Jérusalem, la ville du grand Roi.

 

 

  • Elle descend du ciel, d’auprès d’Elohîms : comme cela est rapporté dans les commentaires du verset 2 de ce même chapitre, Rabbi Yrmeyahou a dit : Dans les temps qui viennent, le Saint Béni soit-Il renouvellera son monde et il construira Jérusalem en la faisant descendre toute bâtie des hauteurs ; cela afin qu'elle soit indestructible et il a juré qu'il n'exilera plus jamais la communauté d'Israël. (Zohar Béréshit 114b)