CHAPITRE 21

Pour l'instant, 4 versets sont actuellement disponibles pour ce chapitre.

a898170403d6c1e14f37a5cc4e582f1b.png

COMMENTAIRES 

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

2.     Il leur dit : Allez au village en face de vous. Là, vous trouverez vite une ânesse liée à un ânon près d’elle. Déliez-les et conduisez-les-moi. 

 

 

  • Il leur dit : Allez au village en face de vous : aux deux talmidim.

 

 

  • Là, vous trouverez vite : aussitôt…

 

 

  • une ânesse liée à un ânon près d’elle. Déliez-les et conduisez-les-moi : et de là, on comprend que les enfants d’Israël n’était pas assez méritants ; le Mashiah devant se résigner dans la mission du Mashiah ben Yossef.

 

COMMENTAIRE N°1

Rabbi Yéhochoua ben Lévi oppose deux versets : Il est écrit d'une part : voici, sur les nuées des cieux arriva quelqu'un de semblable à un fils de l'homme. (Daniel 7 :13). Et d'autre part : Voici, ton roi vient à toi ; il est juste et victorieux, il est humble et monté sur un âne, sur un âne, le petit d'une ânesse (Zekharia 9 :9). Si les Israélites sont méritants, il viendra sur les nuages des cieux. S'ils ne sont pas méritants, il viendra sur un âne. (Sanhédrin 98a)

Ce passage de la Guémara peut être comparé avec les enseignements du Kol HaTor ; bien évidemment, les deux rejoignent les Évangiles.  

Mashiah ben Yossef représente le pouvoir miraculeux qui assistera chaque acte accompli lorsque l'éveil commencera d'en bas, de manière naturelle car il vient de la terre. Mashiah ben David, cependant, viendra du ciel. (Kol HaTor, chap. 1)

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

4.     Cela pour que s’accomplisse ce qu’a énoncé l’inspiré qui a dit.

 

 

  • Cela pour que s’accomplisse : les prophéties messianiques du Tanakh.

 

  • ce qu’a énoncé l’inspiré qui a dit : dans le chap. 9 du Livre de Zekharia HaNavi.

 

Sois transportée d'allégresse, fille de Sion ! Pousse des cris de joie, fille de Jérusalem ! Voici, ton Roi vient à toi ; il est juste et victorieux, il est humble et monté sur un âne, sur un âne, le petit d'une ânesse. (Zekharia 9 :9)

 

 

 

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

5.     Dites à la fille de Siôn : Voici ton roi ; il vient vers toi, humilié, monté sur un âne, sur un ânon, le petit d’une bête de somme.

 

 

  • Dites à la fille de Siôn : Voici ton roi : cela fait référence au Mashiah.  

 

  • il vient vers toi, humilié, monté sur un âne : Zekharia rapporte que le Mashiah arrivera sur un âne pour nous enseigner qu’il sera un homme humble car les personnes orgueilleuses se déplacent sur un cheval. (Rav Ron Chaya)

 

COMMENTAIRE N°1

Selon nos Maîtres, le terme "hamor" désignant "l’âne" en français, fait également référence à la matière ; lorsque celle-ci n'est pas dirigée par un esprit, elle est vouée à elle-même et est ballotée par ses pulsions, c'est la situation du monde actuellement. Que ce soit sous l'influence orientale ou occidentale, le monde n'a plus de sens, plus de limites… Le Mashiah va venir et va chevaucher, dans le sens de "donner une direction" à la matière pour la gérer et lui permettre de se réaliser dans sa finalité : le service divin. (Rav Ron Chaya)

 

  • sur un ânon, le petit d’une bête de somme : l’accomplissement de cette prophétie est relaté dans le chap. 11 de l’Évangile de Marcos.  

 

Yeshoua envoya deux de ses talmidim, en leur disant : Allez au village qui est devant vous ; dès que vous y serez entrés, vous trouverez un ânon attaché, sur lequel aucun homme ne s'est encore assis ; détachez-le et amenez-le. (Marcos 11 :1-2)

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

12.     Iéshoua’ entre au Temple. Il jette dehors tous les vendeurs et les acheteurs du Temple. Il renverse les tables des changeurs et les sièges des vendeurs de palombes. 

 

 

  • Iéshoua’ entre au Temple : le Sanctuaire précieux de l’Éternel.

 

 

  • Il jette dehors tous les vendeurs et les acheteurs du Temple : car leurs priorités n’étaient plus du tout "la vie religieuse" mais bien le commerce, les affaires, le business, etc…  

 

 

  • Il renverse les tables des changeurs et les sièges des vendeurs de palombes : cela fait référence aux commerçants.

 

COMMENTAIRE N°1

 

Partout où je rappellerai mon nom, je viendrai à toi et je te bénirai. (Shemot 20 :24)

 

Ce verset fait référence au Temple, c'est là que le Nom de D.ieu était constamment mentionné et rappelé à chaque instant ; le but du Temple était de montrer au monde entier que tout appartenait à Hashem et que la mission de chaque homme dans ce monde est de se rapprocher de lui. Ainsi, nous devons constamment nous "rappeler" le Nom de D.ieu pour être conscient de la réalité de sa présence et de garder à l'esprit, le vrai but de notre vie. Si nous puisons notre vitalité dans cette conscience et utilisons tous les moments de notre vie pour poursuivre notre destinée, nous sommes vraiment bénis. Lorsque Yaakov se réveilla de son rêve de l'échelle, il comprit soudain la sainteté suprême du site du Temple et dit : Assurément, l'Éternel est présent en ce lieu et moi je l'ignorais... Que ce lieu est impressionnant ! Ceci n'est autre que la maison du Seigneur et c'est ici la porte du Ciel. (Béréshit 28 :16-17). Le Temple était situé sur le site du Even Chethiyah, la pierre de fondation d'où, selon la tradition Juive, le monde entier se déploya au moment de la Création. (Yoma 54b). En effet, le site du Temple constitue la frontière entre l'espace physique tel que nous le percevons, et ce qui transcende l'espace, le "Royaume" céleste au sein duquel se trouve ce monde. Le plan même des bâtiments et des cours du Temple était un reflet des mondes spirituels célestes (Tikouné Zohar, introduction ; pour de plus amples détails, cf. Mish kéné Elyon de Rabbi Moshé 'Haïm Louzatto). Les diverses activités au Temple exprimaient la révélation de D.ieu à l'homme et le profond désir de l'homme de s'attacher à D.ieu. Or, comme on le voit dans les ֤Évangiles, tout avait basculé dans le sitra a’hara et le Temple n’avait plus du tout cette finalité ; ils avaient été complétement absorbés par l’attrait matériel et principalement, financier… Or, le Temple est aussi appelé "l'œil" du Monde car ce n'est que par lui qu'on peut percevoir la réalité de ce monde. Par conséquent, le Temple de Jérusalem se devait d’être le réceptacle servant à révéler à tous le Royaume divin, réceptacle que l'on perfectionne par l'étude de la Torah et l'accomplissement des mitsvot.