UNE LETTRE APOCRYPHE
ENTRE SHIMON KÉFA ET YAAKOV

 

a898170403d6c1e14f37a5cc4e582f1b.png

 

UNE LETTRE APOCRYPHE

ENTRE SHIMON KÉFA ET YAAKOV

Introduction aux Apocryphes.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

LA TRANSMISSION ORALE

Shimon Kéfa à Yaakov, Seigneur et Chef de la Sainte Kéhila, sous le regard d’Hashem, à travers notre Mashiah Yeshoua, soit la paix pour toujours. Sachant, mon frère, ton désir ardent de ce qui est à l’avantage de nous tous, je te prie et te supplie de ne communiquer les Livres de mes enseignements aux non-Juifs, ni à ceux de notre peuple sans épreuve probatoire, mais si quelqu’un s’avérait et fut jugé digne, alors confie-les lui, selon le mode de transmission par lequel Moshé transmit aux soixante-dix qui succédèrent à sa chaire. (Lettre Apocryphe de Shimon Kéfa pour Yaakov 1 :1-3)

 

COMMENT ÉTUDIER LA TORAH ?

Les Juifs ne recommandent à personne d’enseigner, à moins que la personne n’apprenne d’abord comment les Écritures doivent être utilisées. Et ainsi, ils ont parmi eux, un seul D.ieu, une seule Torah, une seule espérance. (Lettre Apocryphe de Shimon Kéfa pour Yaakov 1 :6-7)

 

LE BUT ÉTANT D’ÉVITER LES DÉRIVES

J’ai considéré approprié et je t’ai demandé de ne communiquer les Livres de mes enseignements à personne ni de notre nation, ni d’une autre nation sans épreuve probatoire, mais si quelqu’un s’avérait et fut jugé digne, alors confie-les lui, selon le mode de Transmission dont Moshé délivra ses Livres aux soixante-dix qui succédèrent à sa chaire. Et qu’ils gardent la foi, et propageant partout la doctrine de la vérité, expliquant toutes choses selon notre tradition. Et qu’ils ne soient pas traînés vers le bas par l’ignorance, en étant attirés dans l’erreur par les conjectures de la pensée, et qu’ils n’entraînent pas les autres dans le même trou de perdition. (Lettre Apocryphe de Shimon Kéfa pour Yaakov 3 :1-4)