LA CORRESPONDANCE APOCRYPHE DE SHAOUL AUX CORINTHIENS
 

a898170403d6c1e14f37a5cc4e582f1b.png

 

LA CORRESPONDANCE APOCRYPHE DE SHAOUL

AUX CORINTHIENS

Introduction aux Apocryphes.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

LES HÉRÉSIES DANS LES COMMUNAUTÉS

Deux hommes sont venus à Corinthe, Shimon et Cléobius, qui ébranlent fortement la foi de quelques-uns, les séduisant par d’abominables doctrines dont il faut que tu sois informé ; car nous n’en avons jamais entendu de semblables, ni de toi, ni des autres Shli’him, et nous savons que ce que nous avons entendu de toi et de ceux-ci, nous le gardons fidèlement. Mais en ceci, Hashem nous a témoigné sa grande miséricorde, que nous pouvons de nouveau, recevoir tes enseignements pendant que tu es encore en chair au milieu de nous. Maintenant, frère, prends la peine de venir jusqu’à nous, pour qu’il n’y ait pas de scandale dans la ville de Corinthe, et que la folie de ces hommes, confondue devant tous par une répréhension publique, soit répudiée. (Correspondance apocryphe de Shaoul aux Corinthiens 1 :1-16)

 

Je ne suis nullement étonné de ce que les séductions du Satan se répandent si vite ; mais le Seigneur Yeshoua va hâter sa venue, parce que l’on change et méprise ses mitsvot. Pour moi, dès le commencement, je vous ai enseigné ce que j’ai reçu moi-même des premiers Shli’him, qui ont vécu tout le temps avec notre Seigneur et Mashiah, Yeshoua. (Correspondance apocryphe de Shaoul aux Corinthiens 3 :2-4)

 

LE MASHIAH, LE BUT DE LA TORAH

D.ieu, le Maître de toutes choses, le Père de notre Seigneur et Mashiah, Yeshoua, celui qui a créé le Ciel et la terre, a d’abord envoyé les Prophètes aux Juifs pour les arracher à leurs péchés et les amener à sa justice. Voulant ainsi sauver la maison d’Israël, il a envoyé une part du Rouah Hakodesh sur les Prophètes, pour qu’ils annonçassent pendant bien longtemps la vraie religion et la naissance du Mashiah. (Correspondance apocryphe de Shaoul aux Corinthiens 3 :9-10)

 

LA RÉSURRECTION DES MORTS

Ceux qui disent : « Il n’y a point de résurrection de la chair », ceux-là ne ressusciteront point pour la vie éternelle, mais pour la condamnation ; car les incrédules ressusciteront en chair pour le jugement. Car pour ceux qui disent de la chair : « Il n’y a point de résurrection », pour ceux-là il n’y aura pas de résurrection, parce qu’ils ont ainsi renié la résurrection. Vous savez que le Prophète Yonah parce qu’il a refusé de parler aux Ninivites, fut jeté dans le ventre du poisson et y resta trois jours et trois nuits. Au bout de trois jours, D.ieu exauça ses prières et le tira du fond de l’abîme, sans que son corps n’eût en rien souffert, sans qu’un de ses cils eût été courbé, ni qu’un de ses cheveux eût été arraché. À combien plus forte raison, vous, gens de petite foi, si vous croyez dans le Seigneur et Mashiah, Yeshoua, vous ressuscitera-t-il comme il est lui-même ressuscité. Et si les ossements du Prophète Elicha, tombant sur un mort, ont ressuscité ce mort, à combien plus forte raison vous, qui trouvez un appui dans la chair, le sang et l’Esprit du Mashiah, ressusciterez-vous en ce jour avec votre corps intact. Le Prophète Elyahou, en embrassant le fils de la veuve, l’a ressuscité des morts. À combien plus forte raison le Mashiah Yeshoua vous ressuscitera-t-il, vous aussi, en ce jour-là, comme il est lui-même ressuscité des morts avec son corps intact. Et vous qui avez tous reçu la Torah par les bienheureux Prophètes et la Bessora, tenez ferme ; vous recevrez la récompense à la résurrection des morts, vous hériterez la vie éternelle. (Correspondance apocryphe de Shaoul aux Corinthiens 3 :24-37)