CHAPITRE 2

Pour l'instant, 1 verset est actuellement disponible pour ce chapitre.

a898170403d6c1e14f37a5cc4e582f1b.png

COMMENTAIRES 

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

8.     Alors sera découvert le sans-tora, que l’Adôn Iéshoua’ détruira par le souffle de sa bouche, qu’il anéantira dans l’éclat de son avènement,

 

 

  • Alors sera découvert le sans-tora : l’antimessie. Spirituellement, il s’agit de la conception chrétienne/édomite de Yeshoua et matériellement, il pourrait s’agir d’un roi païen, ennemi d’Israël. 

 

 

  • que l’Adôn Iéshoua’ détruira par le souffle de sa bouche : par le pouvoir de la téfila.

 

COMMENTAIRE N°1

 

Le Midrash Ma'asséh Daniel raconte que le Mashiah, fils de David détruira l’armée de Gog et Magog par le souffle de sa bouche (Yeshayahou 11 :4) et qu’avec le prophète Elyahou, il ressuscitera les morts par la sonnerie du Shofar. (Sefer Beth HaMidrash 5 :128)

 

COMMENTAIRE N°2

 

Le Midrash Pesiqta Rabbati nous parle également des souffrances du Mashiah ben Yossef et du pouvoir de sa bouche ; cela correspond totalement au message de l’Apôtre Shaoul.

 

Ephraïm est-il donc pour moi un fils chéri, un enfant qui fait mes délices ? Car plus je parle de lui, plus encore son souvenir est en moi ; aussi mes entrailles sont émues en sa faveur : La pitié, j’aurai pitié de lui, dit l'Eternel. (Yrmeyahou. 31 :20). Pourquoi le mot "pitié" est-il répété deux fois ? La première mention du mot "pitié" se réfère au moment où il a été jeté en prison car de jour en jour, les nations du monde furent enragées, le regardèrent avec dérision, hochèrent la tête avec mépris et s'esclaffèrent de rire, comme il est dit : Tous ceux qui me voient se moquent de moi, ils ouvrent la bouche, secouent la tête. (Téhilim 22 :7). Ma force se dessèche comme l'argile et ma langue s'attache à mon palais ; tu me réduis à la poussière de la mort. (Téhili 22 :15). Et ils rugiront sur lui comme des lions, comme il est dit : Ils ouvrent contre moi leur gueule, semblables au lion qui déchire et rugit. Je suis comme de l'eau qui s'écoule et tous mes os se séparent ; mon cœur est comme de la cire, il se fond dans mes entrailles. (Téhilim 22 :13-14). La mention "j’aurai pitié" se réfère au moment où il quitte la prison car ce ne sera ni un seul royaume, ni deux royaumes, ni trois royaumes qui s'élèveront contre lui mais cent quarante ; le Saint Béni Soit-il lui dira : Ephraïm, Mashiah, ma justice, n'aie pas peur car tous ceux-là seront exécuté par le souffle de ta bouche, comme il est dit : Et du souffle de ses lèvres il fera mourir le méchant. (Yeshayahou 11 :4) (Pesiqta Rabbati 163)

 

 

  • qu’il anéantira dans l’éclat de son avènement : cela fait référence au dévoilement du Mashiah ben David [le dévoilement complet de Yeshoua].