CHAPITRE 6

Pour l'instant, 1 verset est actuellement disponible pour ce chapitre.

a898170403d6c1e14f37a5cc4e582f1b.png
 

COMMENTAIRES 

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

16.     Quel accord entre le sanctuaire d’Elohîms et les idoles ? Car nous sommes un sanctuaire d’Elohîms, le vivant, comme Elohîms l’a dit : J’habiterai parmi eux et je marcherai ; je serai à eux pour Elohîms, ils seront à moi pour peuple.

 

 

  • Quel accord entre le sanctuaire d’Elohîms et les idoles : en effet, tous les dieux des peuples sont des idoles et l'Éternel a fait les cieux. (Téhilim 96 :5).

 

 

  • Car nous sommes un sanctuaire d’Elohîms, le vivant : un Temple pour Hashem.

 

COMMENTAIRE N°1

La paracha de Terouma aborde une étape cruciale dans l’histoire du peuple Juif : la construction du "mishkan" [du tabernacle] dans lequel devaient reposer les tables de la loi et qui avait vocation à accueillir symboliquement la présence divine [la Shekhina] au milieu du peuple. Ce projet a de quoi surprendre le lecteur… En effet, comment l’homme peut-il prétendre construire une demeure pour l’Eternel ? Quel est le sens de ce projet ?

Ainsi parle l’Éternel : Le ciel est mon trône et la terre mon marchepied. Quelle maison pourriez-vous me bâtir et quel lieu me donneriez-vous pour demeure ? (Yeshayahou 66 :1)

Bien évidemment, l’objectif de la création du mishkan dépasse donc une simple conception matérielle, celui-ci vise davantage à amener l’homme à réfléchir et travailler intérieurement sur sa relation à Hashem. Dans cette idée, le Néfech Ha'Haïm commente et précise ainsi que la volonté de D.ieu est de résider à l’intérieur de chaque Juif.

Ils me feront un sanctuaire et j'habiterai au milieu d'eux. (Shemot 25 :8)

Une première interprétation de ce verset semblerait indiquer que grâce au Sanctuaire qui accueille la présence divine, D.ieu peut désormais résider parmi les hommes. Néanmoins, au-delà de cette première explication, les commentaires des Maîtres d’Israël nous invitent à aller plus loin et à comprendre ce dont il est vraiment question ici… En effet, c’est avant tout la capacité de l’homme à accueillir D.ieu "en lui" qui est soulignée et pas seulement, dans un sanctuaire extérieur… Pour confirmer cette idée, les Maîtres nous font aussi remarquer le pluriel utilisé par le verset "afin que je réside parmi eux" et non "afin que je réside en lui" : le projet divin est donc de résider dans l’intériorité des hommes, c’est-à-dire dans leur cœur.

 

Pour aller plus loin, nous pourrons nous inspirer également d’une Lettre du Rabbi de Loubavitch.

 

D.ieu nous ordonna de construire un mishkane, un sanctuaire d’où la sainteté divine se répandrait à travers le monde entier. De la même façon, une personne doit faire en sorte que son cœur et son esprit, bien que physiques, soient des Sanctuaires, c’est-à-dire des réceptacles sacrés. (…) Les deux Sanctuaires, le Sanctuaire à l’intérieur de chaque Juif, homme ou femme et le Sanctuaire que D.ieu nous a demandé de construire afin qu’il ait une résidence en ce monde sont mentionnés en une seule et même phrase dans la Torah : Ils me feront un Sanctuaire et je résiderai en eux, c’est-à-dire en chacun d’entre eux, ainsi que nos Sages interprètent ce verset. En d’autres termes, la finalité de la construction du Sanctuaire pour D.ieu, c’est de faire en sorte que chaque cœur et chaque esprit Juif soient une résidence appropriée pour que D.ieu puisse s’y établir. (…) La leçon immédiate de tout ce qui précède, c’est que, bien que le Sanctuaire [le Temple] ne soit pas encore une réalité physique, il sera reconstruit lorsque Mashiah viendra mais le Sanctuaire qui est en chaque Juif, homme ou femme, existe toujours et nous aurons toujours la possibilité de le développer et de le rendre effectif en sanctifiant toute notre vie. (Lettre du Rabbi de Loubavitch)

Puissions-nous alors avoir le mérite, avec l’aide d’Hashem, de bâtir tout au long de notre vie, un espace intérieur de plus en plus raffiné susceptible d’accueillir l’Esprit de D.ieu.

 

  • comme Elohîms l’a dit : dans la Torah, par l’intérimaire de Moshé Rabbénou. 

 

 

  • J’habiterai parmi eux et je marcherai : ainsi qu’il est dit dans le Sefer Shemot : J'habiterai au milieu des enfants d'Israël et je serai leur D.ieu. (Shemot 29 :45) ou encore : Ils me feront un sanctuaire et j'habiterai au milieu d'eux. (Shemot 25 :8)

 

 

  • je serai à eux pour Elohîms, ils seront à moi pour peuple : ainsi qu’il est dit dans le Sefer Vayikra : Je marcherai au milieu de vous, je serai votre D.ieu, et vous serez mon peuple. (Vayikra 26 :12).